Ultra Vomit @Hellfest 2017

"Alerte, ceci n'est pas un exercice, je répète, ceci n'est pas un exercice, Ultra Vomit envahie la mainstage, veuillez quitter vos tentes!"

Non, ce n'est pas le message qui a été diffusé au camping du Hellfest, mais cela aurait pu car oui, Ultra Vomit était là, à 12h50, sous un soleil de plomb, pour un concert hors normes. 

 

Précédés par leur réputation de musiciens hors pairs, doués d'un jeu de scène des plus fins et d'un style tout aussi raffiné, les français étaient attendus de pieds ferme par une foule impressionante! 

L'entrée en matière est directe, les blagues  de cours d'école fusent, et les bons titres aussi. Darryl Cowl Chamber ouvrira les hostilités, puis ce sera au tours de Les Bonnes Manières (reprises en coeur par le public ), Un chien Géant ( parodie de Tagada Jones issue de leur dernier album Panzer Surprise ), Mechanical Chiwawa, Calojira, Takoyki, etc... Nul doute que les festivaliers massés devant la grande scène ne sont pas venus par curiosité aux vues des sourires ( et fou rires ) ancrés sur les visages. De tous côtés les paroles des chansons se font écho, chacun y va de son petit refrain dans une bouillie sonnore des plus conviviale.

Mais pourquoi se contenter d'un tel succès?! C'était sans compter sur Manard et ses blagues toujours aussi percutantes, sur le partage et la communication du groupe, et bien sûr, ses titres phares, ceux que tous attendaient comme des gosses au pieds du sapin... Ainsi Boulangerie Pâtisserie installera une ambiance propice à la chorégraphie du titre suivant La Ch'nille qui retournera la foulle ( et les derniers brins d'herbes qui tenaient encore debout ). L'incontournable Wall Of Chiasse sera égalemment effectué sur fond de Pipi Versus Caca, remportant le prix du Wall Of Death le plus poussiéreux de tous les temps. Puis viendra la tant attendue Je Collectionne Des Canards ( vivants ) où deferlera une pluie de petits jouets en plastique et bouées en tous genres... Enfin, la fin redoutée du concert sera marquée par celle récemment devenue culte, Kammthaar! Quand J'étais Petit, puis Evier Metal tireront le rideau... 

 

Quand certains rivalisent d'artifices ( et de feux d'artifices ) pour marquer les esprits, Ultra Vomit compte sur sa facilité à faire rire et à réunir. Encore une fois le concert passe vite, bien trop vite et les 40 minutes de préstation semblent s'être volatilisés. Pas de panique si tu n'y étais pas ou si tu ne t'en souviens pas, car le groupe vient d'annoncer une tournée géante l'occasion de te rattraper ! 

Commentaires (1)

Emy
  • 1. Emy | 03/07/2017
Une parfaite description de l'instant !
Ultra Vomit soutenu par un public en folie ! Vivement la tournée !

Ajouter un commentaire

 
×