The Exploited @Saint Brieuc

Samedi dernier nous étions à La Citrouille à Saint-Brieuc où se tenait l'une des 6 dates hexagonales des légendes du punk The Exploited. Du haut de leurs 30 ans ( et plus ) de carrière, les anglais jouaient à guichet fermé en compagnie des 4 frangines britanniques de Maid Of Ace. On te raconte tout...

 

Comme cité plus haut c'est donc les jeunes Maid Of Ace, groupe fondé en 2005, qui a ouvert la soirée. Les soeurs Elliott ont défendu leurs deux premier album avec ferveur, énergie et rage pendant pas loin d'une bonne heure devant un public électrique bien que quelque peu dissipé. La férocité de la batterie et la voix rauque (non sans rappeler son homologue punk australienne Brody Dalle -The Distillers / The Spinnerette) de la chanteuse sont sans conteste la force du quatuor mais cela ne suffira pas à capter l'intégralité du public (bien trop impatient de voir monter sur scène Wattie et sa bande). Peut-être également la faute à une -trop- faible communication avec la foule. 

Puis c'est l'heure avec un grand 'H'... The Exploited débarque sur les planches. Du haut de ses 61 ans Wattie Buchan se rapproche du micro, le dos courbé et la mine tirée. Le concert commencera dans une énergie folle mais qui ne suffira pas à couvrir les difficultés du leader qui laissera à de nombreuses reprises le micro aux premiers rangs histoire de reprendre son souffle. Mais après une amorçe difficile les choses sérieuses commencent la foule se déchaîne. Pendant plus d'une heure et demie les plus grands titres du groupes (on pourrait même presque dire sans trop exagérer, les plus grands hymnes) du groupe se succèdent: Was It Me, Beat The Bastards, Punks Not Dead, et même Sex And Violence jouée en guise de rappel en compagnie de Maid Of Ace et d'une bonne partie du public invité sur scène et qui donnera lieu à un grand moment d'antologie quand Wattie, exaspéré par le monologue que lui tient un fan un peu insistant, poussera se dernier de la scène en lui lâchant un "Forget your model kid, it wasn't me". 

 

Deux groupes et presque 3 heures plus tard c'est une foule extenuée et ruisselante qui se dissipe peu à peu vers la sortie. Si à première vue les visages étaient mitigés voir perplexes, une fois le concert terminé, chacun repartira avec le sourire, le regard fatigué en disant à son voisin "Ils ont joué ce titre j'adore!". 

 

Le petit bonus de la semaine c'est ces magnifiques photos prises par Davskull, on t'en laisse un aperçu et pour en prendre plein la vue c'est par ici: 

 

https://www.facebook.com/pg/Davskull-333864066810265/photos/?tab=album&album_id=794421987421135

 

30714364 794422187421115 4465317113983379907 n

Ajouter un commentaire