Steel Panther @ Hellfest 2017

Le soleil de leur Californie natale était au rendez-vous pour le show de Steel Panther au Hellfest 2017. Une grosse demie heure avant l'arrivée du groupe, il était déjà difficile de se frayer un chemin pour approcher la mainstage tant le quatuor est attendu. Retour sur leur performance... 

 

Une heure, c'est le temps dont disposent Michael Starr et sa bande pour livrer un concert du tonnerre, à la hauteur de l'ambiance parcourant l'auditoire. Et la machine américaine l'a bien compris. Il faut dire qu'ils ont l'habitude de la scène les 'ricains, leur jeu est assuré et précis, et à en juger par leur setlist, Clisson ne fera pas exception. En effet, si certains groupes misent sur la mixité de leurs titres, oscillants entre nostalgie des débuts, chansons phares et nouveautés, Steel Panther a sembel-t-il choisi de livrer un concert à la sauce "best of" relayant au placard son dernier album pourtant sorti il y a peu. Au programme, Eye Of The Panther, Just Like Tiger Woods, Fat Girl, Death To All But Metal, Gloryhole, Fuck All Night ( Party All Day )... 

Oui mais voilà, le hic est bien là ! Satchel et les autres sont bel et bien venu faire le show... pas le concert. Là où certains groupes arriveront à placer aisément 12 à 14 titres en juste 40 minutes ( sans pour autant jouer comme des machines et en oublier la connexion avec le public ), Steel Panther ne se sera déplacé que pour 11 titres en une heure... Certains sauront rappeler que le succès du groupe repose fortement sur son imagerie,certes, et c'est avec un petit rire en coin que l'on aura sû patienter entre deux titres le temps que Lexxi se remaquille... On aura également rit aux blagues graveleuses de Satchel... Mais la prestation traîne en longueur et les discours répétitifs pèsent lourd sur l'ambiance.

Mais c'était sans compter sur le "divertissement" final, ces demoiselles peu vêtues, montées sur scène pour se trémousser devant des milliers de personnes. Si l'on connaît le goût prononcé du groupe pour ce genre d'interventions, inutile toute fois d'en faire le centre d'intérêt du spectacle, à moins que l'on ai vraiment besoin de meubler une représentation médiocre... 

 

Au final, certains repartiront ravis, d'autres un peu moins. Tout dépend ce que l'on était venu chercher aux premiers rangs. Si c'est de la musique, malheureusement vous n'étiez pas au bon endroit. 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×