Motionless In White @Hellfest2015

They only come out at night

Samedi matin, je me suis perdue dans la foule furieuse i des mainstages  pour te ramener quelques souvenirs du tout premier passage au Hellfest du groupe américain Motionless in White ( metalcore gothico-industriel ). Oui bon d'accord à 12h50 il n'y avait pas vraiment foule...   Et oui de toute façon je campais devant la scène depuis 10h et alors ? J'y étais c'est le principal non ?

 

 

Motionless in White c'est cinq américains âgés de 24 à 28 ans, qui livrent un metalcore énergique et très industrialisé, fortement inspiré ( surtout vocalement à de l'âge d'or de Manson. 

Si le groupe en est déjà à son 3ème full-lenght, il n'en est pas moins méconnu de nos comparses francophones, mais après un concert strasbourgeois devant à peine 200 pèlerins, les Pennsylvaniens peuvent au moins se vanter d'avoir réveillé Clisson avec brio.

 

C'est donc du premier rang que j'assiste à leur prestation, d'un œil pointu et exigent...Non en fait j'ai mon appareil à la main mais je suis trop hystérique pour filmer quoi que ce soit ! Cependant cela ne m'empêche pas de t'en faire un petit résumé. Commençons niveau son, car si tu étais présent tu dois savoir que cette année, du côté des mainstages, ça pêchait un peu. Un chouilla plus de volume au micro donc n'aurait pas été de trop, mais globalement chacun y trouvait sa place. Le défis pour un groupe tel que MIW est de réussir à se vendre en 40 minutes, une épreuve plutôt compliquée mais passée haut la main à mon goût. Leur dernier album « Reincarnate »a représenté la grande majorité des titres du concert avec ses morceaux les plus fédérateurs ( Break The Cycle, Death March,Unstoppable, Reincarnate, Dead as Fuck, … ). Mais le quintet n'en a pas pour autant oublié sa petite dizaine d'irréductibles qui séquestraient les barrières du premier rang depuis des heures et nous a donc servit ses meilleurs titres : America, Abigail, Devil's Night ou encore Count Choculitis.

Niveau mise en scène, on reste sur du metalcore, n'attendez pas un décors grandiose vous serez déçu ! Mais le groupe occupe l'espace, bien qu'un peu statique ( pour leur défense, les guitaristes/bassiste étant régulièrement sollicités pour les chœurs, il est assez délicat d'aller se promener à droite à gauche...).

Bon, maintenant parlons peu mais parlons bien ! Ceux qui me connaissent savent que je suis chiante sur ce point : l'implication du groupe. Le son peut être digne d'un album et le décors tout droit sorti d'une comédie musicale, si le groupe est à côté de ses pompes et ne partage pas avec son public, ça coince. Mais malgré des horaires difficiles et un auditoire ignorant jusqu'à leur nom, Motionless In White s'est prêté au jeu avec le sourire, emportant la foule avec eux et faisant scander ses refrains jusqu'au dernier rang. +1 pour MIW.

 

Tu l'as compris,Motionless In White a livré une performance tout à fait honorable et si tu as eu la chance de passer devant, tu n'as pu que t'arrêter ! Si tel n'est pas ton cas et que tu souhaites découvrir ce que tu as loupé, voici quelques liens rien que pour toi :

 

Motionless In White« Reincarnate » :https://www.youtube.com/watch?v=CVQC3bx_AXs

Facebook officiel :https://www.facebook.com/motionlessinwhite?ref=ts&fref=ts

Site officiel :http://www.motionlessinwhite.net/

 

 

BloodyValentine

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×