Motionless In White @Hellfest 2017

Deux ans déjà ont passé depuis le tout premier passage sur les planches du Hellfest pour les pensylvanniens de Motionless In White. Deux ans donc, et un album plus tard, le sextet désormais devenu quintet était de retour en mainstage pour présenter son nouveau bébé, Graveyard Shift. 

 

Souvenez-vous.. En 2015 les jeunes américains sortaient tout juste leur 3è album, Reincarnate, qui allait marquer un tournant colossale dans leur carrière. Leur rapide prestation à Clisson était leur deuxième concert français ( le 1er avait été donné la veille, à Strasbourg, devant à peine une centaine de personnes ). Nous étions déjà là, parmis la dizaine d'irréductibles qui guettaient du premier rang cette soudaine possibilité tant attendue de pouvoir voir le groupe pour la toute première fois...

Quelle ne fût donc pas notre surprise, près d'une demie heure avant le début de show, de ne même plus appercevoir les précieuses barrières du premier rang? Dans la chaleur écrasante, les mines sont fatiguées mais chacun campe sur ses positions pour ne pas perdre sa place. Malgré les visages ruisselants, certains plus septiques décident tout de même de tenter le coup, histoire de voir ce que ça donne...

 

C'est avec une joie non dissimulée et une pointe de surprise ( que le chanteur ne manquera pas de faire remarquer ) que Motionless In White entre en scène. Le leader aux allures mansonesques envahi la scène, absorbant tout l'espace délaissé par ses guitaristes plus concentrés que jamais, alors que l'extravagant bassiste fait les cents pas en fond de scène, décrivant des cercles inlassables autour de la batterie. 

Comme pour nombre de groupes qui se seront produit cette année, la setlist se veut parfaitement calculée, faisant la part belle aux deux dernières productions ( Eternally Yours, Reincarnate, Death March, Loud...), sans pour autant délaisser les titres phares qui ont forgé leur identité ( Devil's Night, Abigail ). 

 

Les Morceaux s'égrainent ( bien trop vite ) à mesure que la foule se densifie, les curieux s'arrêtent et ne repartent pas. Motionless In White affirme son autorité et fait en sorte que chacun retiennent son nom. Jamais deux sans trois alors, on espère tous vite les revoir! 

 

 

Setlist du concert:

1/Rats

2/Break The Cycle

3/Eternally Yours

4/LOUD (Fuck It )

5/Reincarnate

6/Death March

7/Devil's Night

8/Abigail

9/570

Ajouter un commentaire