Iron Maiden @ Download France 2016

Nous y voilà, le premier Download France est lancé, et le premier jour s'achève avec la seule date Française d'Iron Maiden !!!!

En guise d'intro, une video, qui montre Ed Force One, le boeing 757 des anglais, bloqué dans une forêt amazonienne. L'avion fini par repartir et c'est parti pour le show !!!! La scène représente l'univers de The Book of Soul, leur dernier album, sur 2 niveaux, et représentant des temples incas, sur lesquels les visages du sextet sont gravés ! Bruce Dickinson est au niveau supérieur, derrière un feu, et scande Acappela, le début d'If Enternity Should Fail. Il est vite rejoint par ses collègues, et à la fin du morceau le groupe enchaîne avec Speed of Light, le single du dernier opus !

 

Bruce est en forme, et cours comme à son habitude, de gauche à droite, et de haut en bas, et communique avec son public, en français s'il vous plaît.

 

S'en suit un titre plus ancien et plus inattendu Children of the Damned, et The Book of Soul reprend ses droits, avec Tears of a Clown, et The Red and the Black.

 

Après ce long morceau plutôt épique, le backdrop change et Bruce revient avec son drapeau anglais, sur les premières notes de The Trooper, classique parmi les classiques, avant d'entamer, masque de catcheur sur la tête, Powerslave.

 

Dickinson cherche à motiver son public, plutôt mou jusqu'à maintenant, et lâche un « Scream for me Sonisphère » erreur, ou volonté de piquer une assistance qui dort un peu malgré un show de qualité et un groupe survolté malgré une tournée énorme.

 

Durant Death or Glory, Eddy fait son apparition pour lutter avec les musiciens, Bruce arrachera son cœur et le jettera dans le public.

 

Le Groupe continue le show, avec les morceau « Best of », Hallowed Be Thy Name, Fear of The Dark, qui aura le mérite de secouer le public, et bien sur Iron Maiden avant de quitter la scène.

 

Les Anglais reviennent, sur The Number of the Beast sous le regard bienveillant, du Diable, puis Blood Brothers, que le groupe dédiera à Guillaume Barreau Decherf , journaliste de Hard Force et des Inrocks, disparu lors des attentats du Bataclan, puis le traditionnel Wasted Years pour clôturer un concert superbe.

 

 

Face à un public proche de la léthargie, Iron Maiden, a donné un concert de très grande qualité, sans être exceptionnel, et on fait plaisir aux quelques milliers de fans, présent pour voir la machine Maiden en marche.

 

#HellBen

 

 

Ajouter un commentaire