Five Finger Death Punch @Hellfest2015

The Righteous Side of Hell

Salutations chers headbangers, j'ai l'honneur d'être votre reporter le temps d'une semaine pour vous permettre de revivre le rêve qu' a été ce Hellfest 2015, et vous faire profiter de ma vision des choses si vous n'avez pas pu être présent à Clisson.

 

Commençons avec les américains de Five Finger Death Punch.

Je tiens à vous informer en premier lieu, que j'étais tout devant, vraiment tout devant et que cela relève du miracle.En effet, 5 minutes avant, j'étais dans les premiers rangs devant Alice Cooper. Alors comment ai-je réussi à me faufiler jusqu'à la première place ? Je fais 1m58, je peux vous dire que les gens ont pitié de moi quand ils me voient arriver.

Trève d'inepties et venons en aux faits !

Si le groupe a fait ( il faut l'admettre ) une entrée du tonnerre, le concert n'était pas à la hauteur de leur réputation. J'ai quand même deux grosses déceptions à vous étaler devant le museau.

 

Pour faire simple ; voici la setlist !

Under and Over It

Burn It Down

Hard to See

 

Vous voyez ce que je veux dire quand je parle d'une entrée réussie ? C'est un triomphe là les gars. Alors pourquoi je suis déçue ? Bah regarde la suite.

 

Lift Me Up

 

Je vous vois venir ! Vous allez me huer avant même de savoir ce que je vais dire. Ne vous méprenez pas. J'adore ce morceau. Mais Bon sang de bon soir... Rob Halford était là le jour même et autant que sache... Il aurait pu bouger son derrière quand même. Ce morceau est un featuring avec lui ! Pas un morceau exclusif 5FDP. Enfin je m'emporte. Mais vous avez la ma première grosse déception.

 

No One Gets Left Behind

Bad Company (Bad Company cover)

 

Là, je ne peux pas me plaindre. Déjà je me suis bien amusée quand Ivan L.Moody s'est débattu avec son projecteur qui l'empêchait de nous voir et l'incapacité de la régie à comprendre que ça le génait. (Je précise que ça s'est produit à plusieurs reprises quand même.) Et en plus... Leur version de Bad Company n'a pas à envier à l'originale. Loin de là.

 

Burn MF

Coming Down

 

Ici deux morceaux incontournables. L'un pour la puissance, l'autre pour la douleur. Vous la sentez pas ? Moi oui, ce morceau me fait trembler

 

Here to Die

The Way of the Fist 

 

Ce ne sont pas de mauvais morceaux... Mais je ne trouve pas que le choix ait été judicieux.

 

The Bleeding The House of the Rising Sun 

 

Le titre Wrong Side Of Heaven qui est absolument parfait pour la fermeture ou bien même The House Of The Rising Sun ! Mais non, le groupe préfère passer un enregistrement pour saluer son publique et filer en douce. 

 

GUILLOTINE

 

 

Ajouter un commentaire