Divers'son #1 @ Quintin (22)

Voilà déjà une semaine que s'est déroulée la première édition du festival Divers'Sons Not Dead #1 à Quintin (22). Pour une première l'asso Divers'Gens (en collaboration avec la MJC de Quintin) avait vu les choses en grand... Au programme, 5 groupes, merch, buvette (c'est important!), restauration, camping gratuit, entrée peu coûteuse... Tout pour passer une bonne soirée. 

 

Mais dans la petite ville la foule ne se presse pas! C'est devant une salle quasi vide que Les Skotchés joueront leur metal-punk old school. Malgré tout le ressenti est au beau fixe pour ce début de soirée et le groupe s'en fou. Ils ne sont pas là pour entretenir un égo malsain de rockstar abusive, mais bel et bien pour défendre une musique explosive, lourde, bourrée de convictions et de rage. Le quintet originaire de Quimper ne laisse pas indifférent avec son répertoire militant, et réchauffe l'ambiance de la salle à grand coup de compositions personnelles engagées, et de reprises réussies (avec par exemple Les Gens de Lofofora). 

On se sent de moins en moins seul dans l'assistance alors que c'est au tours de The Konbinis de reprendre le flambeau. Si le fond reste le même, la forme elle, est différente. Le trio rennais assure un show punk rock bourré d'énergie, appuyé par l'originalité de leur contrebasse. A chaque titre la petite salle reprend vie, comme si le public savait que la soirée n'irait qu'en crescendo. 

L'auditoire prend enfin la forme d'une foule dense et heureuse lorsque les tant attendus 22 Longs Riffs, établis à Saint-Brieuc, font leur entrée sur scène. Indépendant et engagé, le quatuor punk est venu défendre (avec brio) ses deux albums A Bout Portant et Balle Populaire. Virulance, puissance et rage caractèrisent la musique du groupe qui instaure sans difficultés une ambiance de folie en cette fin de soirée. Les refrains sont scandés encore et encore, jusqu'au dernier. 

 

S'en suivront les performances de Void Head (metal punk harcore aux influences electro, fondé à Angoulême en 2005) et Dr Nagual X (dub/punk collaboratif), auxquelles nous n'avons malheureusement pas pu assister. 

 

Pour une première édition, Divers'Sons est un pari réussi! L'affiche vaut le détours et la soirée aussi, nul doute que l'édition numéro 2 (qui se tiendra au mois de décembre) saura convaincre encore plus de monde et élever le festival au rang d'événement local immanquable!

Ajouter un commentaire

 
×