AqME + Tungs10 @La Citrouille

C'était hier soir, vendredi 29 septembre, qu'AqME faisait un petit détours par Saint Brieuc (22) pour présenter son nouvel album éponyme (sorti la semaine dernière). Et pour cela ils étaient accompagnés du jeune groupe Tungs10 originaire de Morlaix (29). 

 

C'est donc le quintet de metal mélodique qui ouvre la soirée. Ils sont jeunes, dynamiques et très heureux d'être là, pour leur premier concert hors finistère (leur département d'origine). Pendant une heure ils livrent une musique lourde, travaillée et harmonieuse. Le groupe profite de l'instant présent et défend avec conviction sa première production (sortie au mois d'avril). Les deux guitares s'affrontent et se complètement, entrainées par le rythme de la monstrueuse basse à 8 cordes, et un jeu de batterie implacable, alors que la chanteuse occupe l'espace et capte l'auditoire...

 

Puis c'est au tours d'Aqme d'entrer sur scène. Tous ceux qui ont déjà vu le groupe se produire sur scène savent à quoi s'attendre... Une communion totale avec le public, de l'énergie et de l'envie, des musiciens précis et dynamiques, et bien évidemment une setlist parfaitement équilibrée entre nouveautés et incontournables. 

Une fois n'est pas coutûme, tous les éléments sont réunis pour passer une soirée incroyable. Les titres s'enchaînent, de Avant Le Jour à Souvenirs, en passant par Rien Ne Nous Arrêtera, Enfants de Dieu, et l'incontournable S'il N'existe Pas. Les refrains sont repris en choeur alors que Vincent descend dans la foule chanter avec qui voudra. Charlotte semble plus concentrée que jamais derrière sa basse, répondant avec lourdeur aux cris du leader, alors que Julien enchaîne les riffs tous plus percutants les uns que les autres, et qu'Etienne gère ses fûts d'une main de maître (et nous offre même un solo impressionnant). 

 

Le public est également des plus réactifs et des plus enthousiastes, n'hésitant pas à ravitaller le groupe en bière, dans une ambiance bon enfant et la soirée ne passe que trop vite après deux concerts très attendus... Jusqu'au prochain! 

 

 

 

Ajouter un commentaire