Créer un site internet

Hellixxir / Album & Actu

Bonjour Hellixxir et bonjour Romain, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, peux-tu faire une rapide présentation du groupe? 

Romain (batterie) : Le groupe a été créé en 2001 à Grenoble sous l’impulsion de Matthieu, qui est toujours aux commandes. Nous avons produit 1 EP, 1 bootleg et 3 albums assez différents les uns des autres : ils sont le reflet de nombreux line-up mais forment un tout finalement assez cohérent. Notre « carrière » est relativement discrète mais la passion intacte et nous avons toujours été encouragés par les bons retours sur nos productions et prestations scéniques.

C'est officiel, votre nouvel album "Black Fortress" est dans les bacs. Peux-tu nous en dire d'avantage sur ce disque? Ressens-tu une évolution particulière dans votre musique? 

Le Thrash est ancré dans les racines d’HELLIXXIR depuis le départ mais nous apportons un soin particulier à la composition et aux mélodies et c’est sans doute ce qui contribué à la construction de notre identité.  « The Black Fortress » est un album Thrash-Black assez sombre et mélancolique. Il marque une évolution importante dans notre musique mais il est à nos yeux la suite naturelle du précédent, « Corrupted Harmony ». Nous y abordons la perte de soi, la folie ordinaire et l’absurdité de notre époque de manière imagée. Le titre fait également référence au QG du groupe, une ancienne bâtisse iséroise chargée d’histoire dans laquelle HELLIXXIR a écrit et enregistré ce 3ème album ; c’est ce même lieu qui a été utilisé pour tous les supports visuels.

Cela fait seulement un an que votre précédent disque "live" est sorti. L'enchaînement est plutôt rapide, aviez-vous commencé à travailler sur Black Fortress en parallèle? 

Ce que tu appelles le live (« A Dull Light Around ») est plutôt un bootleg qui s’adresse à ceux qui nous suivent depuis nos débuts : nous trouvions que c’était une bonne façon de nous replonger dans tous ces souvenirs, mais aussi l’occasion de rendre hommage à Camille, bassiste-chanteur du groupe décédé en 2011. Nous avons passé 6 mois à écrire « The Black Fortress » et presque 2 ans depuis les premières prises de batterie jusqu’à recevoir le produit dans les mains… nous prenons le temps qu’il faut pour obtenir le produit qui nous plait, tout simplement.

Il y a un point commun entre ces deux albums, c'est que tous deux ont été publiés via Music-Records. Comment est née la collaboration avec le label? 

Nous avons connu Music-Records au travers des réseaux sociaux et un jour Valentin nous a contactés. Nous sommes en autoproduction depuis toujours et cherchions un petit label pour aller vite. L’idée de pouvoir contribuer à leur développement nous plaisait également. Jeff et Valentin font un gros travail de promotion de notre musique, notamment à l’étranger grâce à leurs partenariats : l’idée d’être écouté loin nous plait vraiment.

L'album est sorti, la release party a été un succès... Quels sont les prochains objectifs d'Hellixxir? 

Nous cherchons quelques bonnes dates pour défendre « The Black Fortress » sur scène. Nous venons de sortir notre tout premier clip et travaillons sur le second. Nous avons également débuté l’écriture de notre 4ème album studio que je souhaite plus court et voir naitre rapidement.

 

Hellixxir

 

The black fortress hellixxir

 

Pour retrouver le groupe : https://www.facebook.com/Hellixxir/

Ajouter un commentaire