Cytotoxin / Actu & tournée

1/ peux tu te présenter et présenter ton groupe en quelques mots?

Grimo : Bien sûr, je suis Grimo, chanteur du groupe Cytotoxin et nous jouons du « Chernobyl Death Metal ». Nous faisons de la musique sur des thèmes tels que chernobyl, mais en soit il s’agit de death metal brutal et technique, quelque chose qui va tout droit un plein visage !

 

2/ Cytotoxin est un groupe tout droit venu d’Allemagne, est-ce que c’est la première fois que vous jouez en France? 

Oui nous venons d’Allemagne de l’Est mais nous avons joué déjà quelques fois ici en France. Notamment l’année dernière où nous avons fait une tournée avec Ingested. Donc oui nous sommes déjà venus en France mais c’est toujours un plaisir d’y jouer. Pour moi le public y est plus agressif qu’à l’habitude, mais dans le bon sens du terme ! Il y a une réelle énergie, c’est d’ailleurs ce que j’ai ressenti ce soir ! Honnêtement jouer ici est toujours un super moment. 

C’est vrai que votre concert était le premier de la soirée et les gens ont l’air d’avoir particulièrement apprécié ! Ils chantaient, ils bougeaient, c’est assez inhabituel en ouverture de soirée ! 

Oui tu as raison car ce n’est pas évident d’entraîner la foule comme ça, même pour nous c’était assez difficile car en Allemagne lorsque nous donnons des concerts nous avons l’habitude de jouer « au milieu » de l’affiche, le public est déjà prêt. Nous sommes très heureux de voir que les gens étaient déjà là, prêts à nous accueillir devant la scène, c’est quelque chose d’exceptionnel. 

 

3/ Il faut dire que l’affiche promettait une bonne soirée, vous êtes en tournée avec Cryptopsy, Benighted et Aborted ! Comment vis-tu cette tournée ?

Honnêtement, je pensais être bien plus nerveux que ça ! Mais Aborted sont des amis maintenant, nous jouons les uns avec les autres, nous partageons des festivals, etc... Mais généralement cela prend deux trois jours pour appréhender tout le monde, et pour vraiment être à l’aise, et là, dès le premier jour nous nous sentions vraiment en famille ! J’apprécie chaque seconde de cette tournée, pour moi c’est réellement l’un des meilleurs moments de la vie ! 
C’est génial d’avoir des types pareils avec nous, nous aimons les mêmes choses et nous apprenons les uns des autres, c’est tout ça qui forme une vraie « famille » et qui rend les choses, à mon sens, appréciables. 

 

4/ Que de bons moments en perspectives alors ! L’affiche, le lieu... dans quel(s) autre(s) lieux aimes-tu jouer? 

Et bien, j’ai adoré joué aux États Unis ! Nous avons pas mal de fans là bas mais c’est très difficile d’y aller et cela demande beaucoup d’argent à organiser ! Je pense que retourner jouer là bas sera l’un de nos prochains objectifs car tu sais nous gravitons autours de thèmes tels que Chernobyl et c’est plutôt le genre de trucs que les gens ont envie d’oublier alors trouver un public de l’autre côté de l’Atlantique serait une réussite pour nous. 

5/ ce serait effectivement une belle réussite d’autant plus que l’on peut -ne pense- encore dire que vous êtes un « jeune » groupe. Vous vous êtes formés il y a 8 ans et avez sorti depuis 3 albums, c’est cela? 

Oui tout à fait, le premier album est sorti il y a 7 ans, en considérant le temps d’écriture et d’enregistrement cela fait effectivement quelque chose comme 8 ans. Mais nous avons fait une pause entre le deuxième et le troisième album. Nous en avions besoin. Nous avons fait pas mal de réarrangements, nous avons changé de line up, etc... avant de remonter sur scène. Je pense que désormais le groupe va de l’avant !

 

6/ On peut donc s’attendre à de nouveaux projets assez prochainement? 

Bien sûr c’est ce que nous voulons ! Nous avons de nouveaux musiciens et à nouveau beaucoup de motivation. Cela a pris pas mal de temps de remonter sur scène et d’apprendre à nous connaître mais maintenant nous nous concentrons sur l’écriture de nouvelles chansons. Nous avons réellement envie de sortir quelque chose de nouveau, et cela devrait être réalisable l’année prochaine. 
 

Ajouter un commentaire

 
×