5 Questions à... Dogs On Leads

"À la fin tu peux te rendre compte que la musique a été la thérapie pour sortir de cette maladie"

Direction la côte est de l'Espagne ce matin avec Dogs On Leads, au programme pas de sable fin ni de palmiers, mais du pur rock'n'roll et des solos qui déchirent... Son fondateur J.Dog nous parle à coeur ouvert et a accepté de tout nous dire sur son premier album et comment il l'a aidé à surmonter la maladie avec brio. 

 

 

1/ Dogs on Leads, votre tout premier album est un album "concept" traitant de l'anxiétéet de l'agoraphobie. Une telle conception résulte de nombreuses contraintes d'écriture. Quel a été pour vous l'enjeu d'un tel projet ?

J.Dog : Premièrement Merci pour cette interview et de votre intérêt pour Mon projet Dogs On Leads, ça représente beaucoup pour moi!!

En ce qui concerne ta question, j'ai voulu raconter mon expérience personnelle pour aider les autres. L'anxieté et L'agoraphobie sont de maladies de plus en plus fréquentes. On vit trop vite, sans laisser de temps pour ce qui est vraiment important. Il faut accorder à chaque chose de l'importance qu'elle mérite, mais il faut se render compte!!

Peut-être que mon expérience ne peut pas aider tout le monde avec ce problème, parce que individuellement chaque cas est différent, mais le message est clair donc l'important c'est qu'on peut sortir de ce trou. Les médecins, la famille, les bons amis, même la Foi sont sans doute la Force qu'on a besoin!

 

2/ Dans ta biographie, on peut s'apercevoir que l'anxiété et l'agoraphobie sont dessujets qui te tiennent particulièrement à cœur puisque tu en as personnellement souffert. C'est d'ailleurs durant cette période difficile que tu t'es mis à la guitare. Quel a été ton rapport à la musique à ce moment précis ?

Au debut, Quand j'ai commencé à tomber malade, je n'étais pas capable de choisir une chemise devant une autre et toujours silencieux, sans parler, mais j'ai commencé a jouer sur une vielle guitare qu'il y avait chez moi. Après j'ai acheté une nouvelle guitare et j'ai commencé à étudier avec un bon ami. Il m'appris à jouer et j'ai commencé à écrire les chansons de l'album.

Cet album est très personnel et on peut distinguer les différents états d'âme pendant le maladie, de la peur et l'angoisse (Inner Fight, SICK), à la rage et la fureur (Fumatorium, Red Blood Gettin' Hot), des réflexions (Agoraphobia) , jusque la surmonté, la Paix et la Force trouvées dans la musique (One Step forward, Back in Business, We are the Dogs).

 

3/ Finalement, est-ce que l'on ne peut pas considérer que l'écriture de cet album, audelà d'être un exutoire, c'est avéré être une véritable thérapie ?

Sans doute!!! Moi je suis encore un peut agoraphobe, mais quand je commence à jouer de la guitare et chanter avec mon groupe devant le public, je suis capable d'oublier mes problèmes. Pour moi c'est la meilleure thérapie.

 

4/ Lorsqu'un musicien doit faire face à de telles angoisses il doit pouvoir s'appuyer surses camarades. Comment as-tu rencontré les tiens et comment t'ont-ils aidé à surmonter tes craintes ?

Surtout avec de la patience!!!! Trop difficile pour mon épouse, ma famille et mes amis, mais pas à pas j'ai pu sortir dans la rue, après prendre un café dans un bar, un restaurant, ... et à la fin une Master Class de Neil Zaza, au Conservatoire de San Javier (Murcia). HAhahaha!!!!

J'ai connu Paco Aranda (pianiste et directeur du Conservatoire de musique de San Javier) à qui j' ai presenté mon projet. Il a bien aimé le projet donc il m'a propossé de produire et d'enregistrer l'album avec Le batteur Héctor Martín, Le bassite Antonio Peñalver, Neil Zaza qui a joué quelques "solos" sauvages et démolisseurs!!!

Après avoir enregistré l'album, et quand j'ai eté mieux avec cette anxieté, j'ai eté capable de trouver les musiciens qui aujourd'hui composent le groupe!!! Alonso Lomas (batteur) et Vicen Caracia (bassite). Avec eux la musique est orientée un peu plus Heavy!!! HAhaha

À la fin tu peux te rendre compte que la musique a été la therapie pour sortir de cette maladie, faire quelque chose positive de l'adversité, et de connaitre de nouveaux amis!!

 

5/ Aujourd'hui comment envisages-tu l'avenir avec Dogs on Leads ? Es-tu prêt à faire face à un publique ? Quels sont vos projets futurs ?

Yeeeeeaaaaaaaahhh!!! Oui!! Je suis prêt et le groupe aussi!! Comme je te l'ai dit avant , quand je joue de la musique devant le public c'est le meilleur remède possible!!! Je me retrouve moi-même!!!

En ce qui concerne nos projets futurs,... Je voudrais commencer à jouer pas à pas. Maintenant nous sommes encore inconnus, et il faut commencer la maison par les fondations!!! Nous avons un très bon album à défendre, La video single "Fumatorium" et beaucoup d'envie de jouer notre musique partout!! Sans Frontières!!! C'est pour ça que j'ai voulu chanter en anglais. Le "Rock" est né en anglais, comme le "Flamenco" en espagnol ou le "fado" en portugais ou La Bohème en Français!!! Donc j'ai voulu faire un produit et envoyer un message pour tout le monde du rock, avec la langue la plus convenable pour ce genre musical.

Et surtout je voudrais et j'espère pouvoir jouer ma musique En France, donc J'aime bien votre Pays!!! Et J'y ai des très, très bons amis!!!

Ajouter un commentaire

 
×