Urban Blaster : Bestiole Unleashed

C'est à Rennes qu'est né Urban Blaster, un quintet de musiciens officiant dans un registre qu'ils qualifient eux même de "Rock'n'Core". Il est pourtant bien difficile de les classer dans quelque catégorie que ce soit tant les influences et les inspirations citées par le groupe sont vastes. Du néo metal au hardcore en passant par le thrash metal et le punk, c'est avec un disque ecléctique et assumé que les rennais enfoncent les portes de la musique avec leur premier EP "Bestiole Unleashed". Il aura fallu plusieurs mois de travail (en collaboration avec B-Blast Records) pour que ce coktail détonnant voit le jour...

C'est sur "Beware Of..." que Bestiole Unleashed s'ouvre, sorte de préface servant à la fois à lancer les hostilités, mais aussi le titre suivant, "Unexplored Depths". Il s'agit d'ailleurs là d'un de ces titres qui témoignent de la pluralité de la musique d'Urban Blaster. Le morceau se promène à la frontière du punk hardcore et du néo metal, crachant des restes d'un "Loco" de  Coal Chamber, couplé à un duel vocal aux relants de Korn (mais duquel -combiné à l'instrumental lourd et rapide- suite un vague souvenir d'un vieux Slipknot). Globalement le reste de ce premier disque se veut aussi franc et tranché que ses premiers titres. Il y reigne une energie inépuisable, chargée de rythmiques voraces et d'un panel vocal divertissant, Tale Of The Axeman en témoigne parfaitement avec ces choeurs dignent d'un hardcore New-Yorkais des plus énervés, ces intonations tantôt néo, tantôt thrash... Alors que House Of Cards est certainement le morceau le plus franchement étiqueté 90s avec des riffs empruntés aux grands noms tels que Rage Against The Machine ou encore Limp Bizkit (cet avant dernier morceau fait également écho aux influences hip-hop citées par le groupe). Wolf's Face (à qui l'ont pourrait très certainement inculquer une quelconque ressemblance avec d'autres références comme par exemple Drowning Pool -pour son intro- ), ne manquera pas de clore ce premier chapître de manière peu subtile mais rudement efficace et fera office de rouleau compresseur finale, donnant le coup de grâce aux derniers septiques. 

Que la bête qui exploite ces cinq musiciens se rassure, leur mission est accomplie ! Urban Blaster arrive sur le devant de la scène avec une énergie indétrônable et une rigueur et une justesse surprenante. La technique et l'originalité sont au rendez-vous, même si l'on pourrait noter une grande facilité à dénicher des références/influences flagrantes sur bien des pistes. Mais l'honnêteté et l'implication du groupe dans chaque morceau saura rassurer quant aux intentions de ces inspirations plus "clin d'oeil" et "hommage" que parodique. Bestiole Unleashed s'écoute de A à Z avec la même satisfaction d'avoir entre les mains un disque où rien n'est à jeter !

 

Telechargement 1

1/Beware Of..

2/Unexplored Dephts

3/Tale Of The Axeman

4/House Of Cards

5/Wolf's Face

53268237 508261992911987 8105540625509646336 nJosselin (Chant), Alex (Guitare), Jerem (Guitare), Mat (Basse), Kevin (Batterie)

Facebook : https://www.facebook.com/urbanblaster/

Bandcamp : https://urbanblaster.bandcamp.com/releases

 

 

Ajouter un commentaire