Skjult: Progenies Ov Light

Aussi surprenant que cela puisse paraître, lʼîle de Cuba nʼa pas à offrir que du sable fin, une culture latine riche et des paysages de rêve... Elle abrite en effet quelques rares spécimens de black metal comme par exemple le one man band Skjult.

Cʼest via Satanath Records (basé en Russie) que Skjult aka Conspirator a livré en seulement 500 exemplaires physiques son dernier méfait en date « Progenies Ov Light ». Un instrumental puissant, imposant et mécanique, voilà ce que promet ce disque à lʼécriture sans faille. Le havanais nʼy va pas par quatre chemins et déverse haine virulente et noirceur inconditionnelle à la manière de ses aînés nordiques ( Darkthrône, Tsjuder ou encore Artcturus). Le disque regorge de titres tous plus convaincants les uns que les autres, Immortal Rites et ses incantations malfaisantes, le venimeux Hail Blasphemous Hated ( The Lord Is Upon Us ) ou encore le plus lent mais non moins profane A Crown Of Horns....

Pendant un peu plus de 40 minutes les Caraïbes se retrouvent plongées dans une obscurité glaçante à en faire jalouser nos amis norvégiens ! Skjult fait preuve dʼun réel culot au travers de Progenies Ov Light, mais surtout dʼune maîtrise sans faille. Véritable descente aux enfers, embarquez au son des riffs de guitares sophistiqués et suivez la batterie infernale qui vous guidera de péripéties en péripéties, de registre en registre... Quel que soit votre horizon musical, il y a forcément un détail qui retiendra votre attention.

Ajouter un commentaire

 
×