Satanic - Architecture Of Caos

Tout droit sorti de Trois-Rivières, au Quebec, le trio Satanic vient de dévoiler son tout premier album intitulé Architecture Of Caos. On te parle un peu plus en détails de ce disque huit titres enregistrés au Sam's Studio et distribué par Brutal Records...

 

S'attaquer à un style aussi complexe que le death metal, se l'approprier et le renouveler quand on est que trois, ce n'est pas un défi facile et c'est pourtant ce que le groupe Satanic a tenté de faire avec son tout premier album. Force est de constater que le groupe sait de quoi il parle et maîtrise les codes du genre aussi bien que leurs instruments. A la batterie, le rythme est assuré. La basse, bien que discrète, apporte soutien et lourdeur à une guitare tranchante, précise et vertigineuse.

Le trio soigne ses accroches et sert des introductions variées notamment sur des titres tels que World Of Chaos ou encore Architecture Of Apocalypse dont l'ambiance colle à merveille au thème. Des solos placés ici et là démontrent la technicité de Guillaume Petit (Armageddon, Processing The Dead ou encore Biotech Warfare)... 

 

Malheureusement il ne suffit pas de connaître chaque note de son instrument et de le faire jouer avec talent pour créer un album inoubliable. Si l'on repproche à trop de "jeunes" groupes de s'influencer trop lourdement de leurs aînés, Satanic aurait plutôt tendance à s'enfermer assez vite dans son identité quitte à user et abuser des mêmes rythmes, des mêmes lignes directives jusqu'à épuisement. Toute l'enérgie du groupe s'évapore dans les petits détails qui feront du titre suivant quelque chose de différent du précédent, intro, solo, intro, solo... Mais entre chaque rebondissement revient le même schéma. 

 

Le trio canadien Satanic a choisi de jouer la sécurité sur ce premier opus. Ces trois musiciens talentueux ont sans doute porté toute leur attention et leur énergie aux huit titres qui composent Architecture Of Caos, mais il eût peut-être été plus judicieux de laisser parler d'avantage les ambiances des textes que l'identité bornée du groupe. Au final, il faudra certainement plusieurs écoutes pour se faire une réelle idée des perles qu'abrite le disque, au milieu d'un flot d'informations imperceptibles...Ne soyons pas trop durs cependant, il serait bien réducteur de juger un groupe sur un unique album et attendons avec impatience la suite...

Ajouter un commentaire