Purest Of Pain : Solipsis

En 2011 Purest Of Pain sortait son 1er EP "Revelations In Obscurity". Il aura fallu 7 ans au groupe pour créer et paufiner son 1er album "Solipsis", le temps de préparer un plan d'auto-financement, enchaîner les concerts et réunir des fonds en ligne, mais nous y voilà, Solipsis est achevé et il sort le 1er mars...

 

Si l'album commence de manière simple et sans surprise, ne vous fiez pas aux apparences, les musiciens (dont d'anciens membres de -entre autre- Delain) n'ont pas chômé puisque le disque compte 14 titres! 

Malgré une production quelque peu "lisse" et dissociant parfois trop certains élements, on ne peut nier que la force du groupe réside dans son instrumental quitte à parfois placer la voix au second plan (Tidebreaker, Momentum).

Néanmoins, on ne peut passer à côté des influences du groupe et l'instrumental flirte avec les codes du metal symphonique sans jamais en franchir les limites. Avec dextérité et puissance Purest Of Pain explore des chemins aériens, complexes mais lourds, allant de paire avec la gravité du chant (Vessels, Noctambulist). En un seul album, une véritable identité stylistique reconnaissable est mise en place sans tomber dans le copié/collé grâce à un gros travail rythmique. On ne peut également pas réfuter les influences scandinaves parsemées ici et là comme sur les titres Trial Error et Terra Nil (morceau d'ailleurs très intéressant dont l'instrumental plus calme laisse plein pouvoir à la voix). 

 

Que dire de plus, si ce n'est que Purest Of Pain aura pris le temps pour sortir quelque chose, mais que parfois il vaut mieux  savoir être patient et savourer de bons titres! Même si chaque membre du groupe est doué d'une grande expérience professionnelle, ils nous prouvent avec cet album qu'il est encore tout à fait faisable de renouveler un répertoire sans tomber dans le cliché. Adepte ou non du registre, il y a forcément un détail qui retiendra votre attention dans Solipsis. 

 

Sortie le 1er mars!

 

Ajouter un commentaire