Buried Realm - The Ichor Carcinoma

Le 29 septembre prochain sortira The Ichor Carcinoma, le tout premier album du one man band Buried Realm. Créé par Josh Dummer, ce projet mêlant death metal technique, progressif et mélodique, saura en ravir plus d'un, ne serait-ce que pour ses diverses et nombreuses collaborations... 

 

L'album s'ouvre sur 35 secondes d'intro bien loin de ce qui nous attend au fil des titres: sobre, simple...

Puis c'est au tours de 9 chansons de se succéder. Chaque nouveau morceau apportera son lot de surprise, égayé et soutenu par des invités d'honneur à 6 (voir 7) cordes qui obéissent au leit motive suivant: "technicité, rapidité, claque dans la gueule". 

C'est ainsi que se définirait le premier, The Ichor Carcinoma, accueillant Bob Katsionis, guitariste pour Firewind, Outloud ou encore Serious Black (on le retrouvera également sur le titre On Serpent Soil), et Peter Wichers, guitariste pour Soilwork. Une cohérence sans faille s'instaure entre les musiciens qui semblent se livrer à des affrontements stylistiques totalement complémentaires. Techinicité et brutalité sont au rendez-vous mais la mélodie n'est pas en reste sur ce titre qui révèle (comme les prochains) un véritable travaille de titan en amont. 

Ryan Strain (guitariste au sein du groupe Plaguestorm) et Teemu Mäntysaari (guitariste pour Wintersun) sont les prochains musiciens à déferler sur l'album avec Asphyxiation's Lullaby. L'intro saccadée dessert des riffs tranchants fortement imprégnés de l'aura de Wintersun. Du chant clair vient également compléter le panel vocal ( déjà vaste ) de Dummer, et apporte encore plus de contraste au titre. 

Contre toute attente, les premières notes de Trough These Darkened halls sentiraient presque l'industriel avec leurs accents électroniques. Ce 4ème morceau (en duo avec Christopher Amott, guitariste pour Armageddon et Arch Enemy) explore un 4ème univers différent tout en restant fidèle à lui-même, c'est là toute la force de cet album. A noter également l'incroyable polyvalence vocale de Josh Dummer. 

Les titres s'enchainent mais ne se ressemblent pas... Ainsi Apeiron I-The Legacy (avec la participation de Ryan Strain), et II - Global Dreamer (soutenu par Travis Montgomery, guitariste pour Jeff Loomis Band, Nociceptor, Meytal Cohen...) prendront un tournant épique et brutal, dans la même veine que Unscrupulous, alors que le trio instrumental On Serpent Soil (complété par Bob Katsionis et Dean Paul Arnold de  Primal Frost, Vital Remain) offrira une ascencion vertigineuse dans le monde de la dextérité.

Hidden Chapter offre un interlude tout en souplesse avant de clôturer l'album sur le super-titre Superspell et son condensé de guitare-héros: Christopher Amott, Brandon Ellis (Canabis Corpse, Arsis, Black Dalhia Murder) et Marios Illiopoulos (Nightrage).  

 

Avec cet opus, Buried Realm réussi le véritable tours de force d'achever un premier album colossal, entouré par pas moins de 9 guitaristes reconnus, sans en perdre de vue son identité personnelle. C'est un réel travaille de titan que Josh Dummer a su réaliser, tant sur le plan technique que styliste, un sans faute pour un album de haut niveau. 

Ajouter un commentaire

 
×